Le coliving : un concept immobilier qui prend de l'ampleur

Chez ENCHERES IMMO, nous tenions absolument à vous parler de cette nouvelle tendance qui a émergé depuis déjà quelques années et qui devrait très largement s’imposer dans les années à venir : le coliving.

Qu’est ce que le coliving ?

Apparu aux Etats-Unis dans les années 2000, le coliving est un nouveau type d’habitat qui séduit de plus en plus les étudiants et les jeunes actifs. Largement inspiré du coworking, il s’agit d’un concept de vie en collectivité dans un logement meublé, composé d’espaces privatifs comme la chambre, salle de bain et d’espaces de vie communs : salon, cuisine, salle de sport, bibliothèque, espace de coworking ou encore terrasse ou jardin.

Aujourd’hui,75% des colivers on entre 23 et 31 ans. Et pour cause, les services proposés dans les résidences impactent directement le prix. Par exemple, pour vivre en coliving à Paris, il faut compter entre 900 et 1300 € par mois pour une chambre individuelle.

Pourquoi le coliving attire de plus en plus ?

Tout simplement parce qu'il répond à un besoin sociétal. Premièrement, il est de plus en plus difficile de trouver un logement dans les grandes agglomérations. Les dossiers de locations et besoins de garants sont de plus en plus exigeant. Et puis et surtout parce que les foyers ont beaucoup évolué depuis 30 ans : hausse des divorces, augmentation de plus de 50% du nombre de ménages unipersonnel. 

Autre avantage du coliving est non des moindres, est que les contrats de location sont extrêmement souples. La durée des baux est comprise entre 1 mois et 1 an pour une moyenne 10 mois. En somme, le coliving a su trouver l’offre qu’il manquait sur le marché de la location immobilière.

Faut-il investir dans le coliving ?

Les institutionnels et poids lourds de l’immobilier n’ont pas voulu manquer le départ et y investissent déjà depuis de nombreuses années. Il existe aussi de nombreuses startups qui se sont positionnés sur le marché de l’investissement du coliving comme Nestor, Colonies ou La Casa qui se sont développées en proposant une gamme de service toujours plus large.

Chez ENCHERES IMMO, nous avons pu remarquer quelques points qui nous semblent très intéressants comme la possibilité d’avoir le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), voire professionnel (LMP) » et ainsi bénéficier d’avantages fiscaux.

Néanmoins ce qui constitue l’un des forts des points forts du concept en est aussi un des principaux risques en matière d'investissement : la flexibilité. Bien que les rendements annoncés peuvent frôler les 10%, il faut les mettre en perspective avec le risque associé à ce type de bien : frais fixes importants, baux courts, etc. Par ailleurs, le phénomène ne nous permet pas encore d’avoir un recul suffisant sur les risques de vacances locatives si le marché de l’immobilier se retourne.

Même si le coliving se développe en France et présente de bonnes perspectives de rendement, le concept devra affronter un défi de taille, élargir sa cible. Aujourd’hui, le coliving s’adresse essentiellement aux millennials urbains et il semble compliqué de l’envisager dans une version low-cost.


Co-fondateur chez Enchères Immo